Réussir ses crêpes les doigts dans le nez : nos conseils

Vous avez goûté des crêpes à s’en damner lors de votre dernière escapade et rêvez d’en manger de nouveau ? Eh bien, avec nos quelques astuces ici, vous n’aurez plus besoin de voyager pour savourer d’aussi délicieuses crêpes. Vous les fabriquerez vous-mêmes dans votre cuisine.

S’aider d’une bonne crêpière

Vous l’avez peut-être déjà entendu un million de fois, mais oui, l’un des secrets pour réussir ses recettes de crêpes salées ou sucrées, c’est bien une crêpière performante. Sur avis-crepiere.fr vous avez l’embarras du choix. Avec une poêle à crêpe classique, on a parfois du mal à garder une bonne consistance dans l’épaisseur et leur donner une belle forme. Par contre, sur une crêpière avec un étaleur, on obtient la bonne épaisseur de pâte en un geste de la main et donc des crêpes identiques à la sortie.

Sur des modèles comme le Krampouz Diabolo, l’étaleur se résume en une horloge à tourner dans le sens des aiguilles d’une montre une fois que vous avez versé la pâte : simple comme bonjour ! D’ailleurs avec une machine pareille, même vos petites têtes blondes deviendront des as de la crêpe en quelques pratiques. Accompagnez les vôtres de miel, de yaourt ou de confiture.

Crêpe et yaourt

D’autres modèles avec plusieurs petits emplacements contentent mieux les fans de mini crêpes et de pancakes. Plus besoin d’étaler la pâte ici. Vous versez, vous patientez 30 s, vous retournez, patientez de nouveau et voilà. Les plus performantes sont équipées de plaques interchangeables pour pouvoir cuisiner toutes les sortes de crêpes existantes. Tefal, Krampouz, Billig et Lagrange se disputent le marché.

Bien doser les ingrédients

Ce qui donne sa souplesse et cette texture aérienne à la crêpe, c’est l’œuf et en particulier les blancs battus en neige. Donc n’hésitez pas à en mettre beaucoup dans votre recette, quitte à utiliser 5 à 7 œufs pour 250 g de farine.

Des crêpes avec la bonne quantité d’œufs sont souples et moelleuse jusqu’au contour. Si vous avez remarquez, parfois, le périmètre durcit et devient croquant comme de fines lames de biscuits. Mais avec les bonnes proportions en œufs, vous ne connaitrez pas ce désagrément.

Il ne suffit pas de tamiser la farine pour éviter les grumeaux. Le choix de la farine influe aussi grandement dans le rendu de vos crêpes. Elle déterminera si ces dernières fondront dans la bouche ou pas.

C’est pareil pour le lait. Il en faut autant que les œufs, voire un peu plus. Si vous vous perdez dans le dosage, versez 4 tasses de lait dans le saladier, cassez-y 3 œufs puis rajoutez-y 2 tasses de farine ou 1 tasse de farine et 1 tasse de fécule de maïs. Terminez par une cuillerée à soupe d’huile. Nous ne cessons de le répéter, vous pouvez mettre plus d’œufs. Certains mettent 2 tasses de bière blonde en plus des 2 autres tasses de lait. Donc n’hésitez pas à expérimenter. C’est comme ça que vient le talent !

Et dernier élément et non des moindres, le beurre. De jolies crêpes marbrées contiennent une bonne quantité de beurre fondu ou d’huile. N’hésitez pas à en tartiner généreusement votre crêpière.

crêpes salées

Changer ses habitudes

Si avant vous étiez habitués à tout jeter d’un coup dans un bol, essayez cette fois-ci de mélanger tous les ingrédients liquide à part d’abord et ensuite de les rajouter à la farine. Si besoin, lissez la pâte au mixeur.

Vérifiez également la pâte à crêpe une fois finie. Plongez une cuillère dedans et tracez un trait à l’aide de votre doigt au dos de celle-ci. Si le passage de votre doigt a laissé une trace bien nette, bravo, vous pouvez être fier.

Pourquoi rate-t-on toujours la première crêpe ?

De nombreux passionnés de la cuisine ont l’habitude de jeter la première crêpe d’une longue série, car ils se disent que c’est normal. Celle-ci a servi de brouillon pour que les autres aient une plus belle apparence. Mais non. Il est tout à fait possible de la réussir elle aussi. Comment ? Nous vous l’expliquons ici.

Parce que votre crêpière n’est pas à la bonne température. C’est comme le four qu’il faut préchauffer plusieurs minutes avant. La crêpière doit atteindre les 200 °C avant d’y plonger votre première crêpe. Autrement, celle-ci ressortira toute blanche et fade. Dans ce cas, il est toujours préférable d’opter pour les modèles avec thermostat, car sur les modèles, on n’est jamais très sûr de la température. En plus de ces quelques astuces, voici des recettes de thés pour accompagner ce petit déjeuner fabuleux.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

tapis absorbant antidérapant
Tapis de cuisine : l’indispensable de toutes les cuisines
Réussir ses crêpes les doigts dans le nez : nos conseils
foodtech nutrition
Foodtech : des opportunités à saisir
sécurité aéroport
Peut-on transporter de la nourriture à bord d’un avion ?
Pizza cuite au feu de bois
Comment cuire une pizza dans un four à bois ?
Pizza surgelée améliorée
Comment améliorer sa pizza surgelée ?
noix
Quel type de noix utiliser en pâtisserie ?
aperitif casino
Comment faire un apéritif sur le thème du casino
Four professionnel pour pâtisserie
Quel four professionnel pour la pâtisserie ?
Livres Thermomix
Mon avis de Chef sur les livres Thermomix
Quels sont les bienfaits des noix ?
théière électrique Riviera & Bar
Mon avis sur la théière électrique Riviera & Bar Cha Dao
Pizza aux légumes verts à base de chou-fleur
Plus de vert dans son assiette : 2 recettes coup de cœur
Comment faire manger des légumes à vos enfants ?
Le sans gluten, un régime miracle ?
La bonne technique pour préparer des sushis