Faire son propre yaourt, la solution pour bien manger ?

Après la course vers les produits déjà préparés, emballés et qui ne demandent qu’un simple passage au micro-onde pour être consommés, on remarque aujourd’hui un retour progressif vers les aliments préparés chez soi.

Parmi les aliments que de plus en plus de gens préfèrent préparer à la maison, et c’est assez étonnant, c’est le yaourt !

Pourquoi préparer le yaourt chez soi ?

Une meilleure hygiène :

La raison est toute simple, c’est pour la même raison que vous préférez préparer un petit gâteau chez vous plutôt que d’en acheter chez la première pâtisserie que vous rencontrez en chemin : vous voulez être sur qu’on n’a utilisé que des produits de premiers choix et que toutes les règles d’hygiène ont bien été respectées.

Avec les informations pour le moins alarmantes qu’on peut rencontrer tous les jours sur telle ou telle usine de produits alimentaires qui a été fermée temporairement pour des raisons hygiéniques ou sur telle personne qui aurait eu un empoisonnement alimentaire à cause d’aliments pas très frais, on est tous en droit de nous demander ce qu’on est en train de consommer, ou, pire encore, de donner à manger à nos enfants.

Préparer son propre yaourt, c’est être sur que tous les produits utilisés sont encore frais, c’est être sur que tous les bols et ustensiles ont bien été lavés avant utilisation, que les mains sont bien propres (ça ne veut pas dire que ce n’est pas le cas dans les usines, c’est juste qu’on ne peut pas en être surs !)

Une grande variété :

Oui, faire son yaourt à la maison, c’est être libre de faire des mélanges improbables et innovants, chose que les fabricants n’osent pas parce qu’ils peuvent être difficiles à commercialiser. Vous pouvez ajouter des arômes, aromatiser selon votre gout personnel (et donc un gout vanille bien plus prononcé par exemple)…

Est-ce vraiment rentable ?

Abordons maintenant la question financière : Le calcul est très simple et très rapide, étant donné que les 8 pots de yaourt achetés dans le commerce vont coûter environ 2,50 euros (et ce n’est que le yaourt nature), pour fabriquer la même quantité de yaourt chez vous, vous aurez besoin d’un litre de lait (qui va vous coûter beaucoup moins que 1 euro) et de deux cuillères de yaourt nature (et donc d’un pot à 30 centimes).

Ainsi, même en comptant votre consommation électrique, vous remarquez facilement que vous faites beaucoup d’économies (surtout si votre famille consomme beaucoup de yaourt) !

Alors oui, généralement vous allez amortir le prix de la yaourtière en moins d’un an (même si vous achetez un haut de gamme) et vous commencerez à réaliser rapidement des économies (au bout de quelques semaines si vous consommez beaucoup de yaourt ou que vous achetez une yaourtière pas trop chère)

Le choix de la yaourtière que vous souhaitez acheter (puisque c’est le seul vrai investissement que vous allez faire) est très important et dépendra de vos besoins, de votre production et aussi de vos préférences. Pensez-y bien avant d’effectuer l’achat !

Notre coup de cœur : la yaourtière Cukyi

Yaourtière multifonctions CUKYI. Capacité 1L. Fournie avec 4 pots

Voir la fiche produit

Laisser un commentaire

fromages fermiers, artisanaux et laitiers
Comment choisir son fromage ?
La Cafetière Italienne : le bon goût du café à l'ancienne
La Cafetière Italienne : le bon goût du café à l’ancienne
Quel programme alimentaire et physique suivre pour perdre du poids rapidement ?
Profitez des Soldes 2018 pour vous offrir un extracteur de jus !
Les aliments qui font vieillir très vite
Le soja pour remplacer la viande ?
Comment faire du yaourt maison ?
-etats-unis-raw-water
La raw water : l’eau non traitée qui fait fureur aux États-Unis
Facilitez-vous la vie, achetez un robot pâtissier !
Achat du Cookéo Connect
Cookeo Connect : mon avis sur ce multicuiseur connecté
friteuse sans huile Philips HD9220
Mon avis sur la friteuse sans huile Philips HD9220
J’ai testé pour vous … le pain maison
Comment faire manger des légumes à vos enfants ?
Le sans gluten, un régime miracle ?
La bonne technique pour préparer des sushis
Décoration de gâteau et d’entremets : Comment tempérer le chocolat