Comment bien choisir votre four ?

A l’occasion de travaux de rénovation de votre cuisine ou simplement parce que votre vieux four est cassé ou défectueux, ou simplement vieux et que vous voulez le changer, vous vous retrouvez devant un choix immense de fours disponibles sur le marché au point de vous perdre et de ne pas savoir ce que vous devriez acheter.

Alors voici une liste qui vous permettra d’établir les critères que votre nouveau four devrait avoir avant même de commencer vos recherches du bon four au bon prix :

1. Le mode de cuisson

C’est le premier critère que vous devez choisir avant de chercher un four. Quel type de four préférez-vous ?

– Un four traditionnel. On appelle ce type de four, four à convection naturelle. Il ne dispose que de deux résistances (en haut et en bas) qui vont le chauffer. L’avantage est qu’il est simple à utiliser et qu’il chauffe très bien. L’inconvénient est que ça prend beaucoup de temps à chauffer, et que si vous mettez plusieurs plats à cuire en même temps (ou même directement l’un à la suite de l’autre), vous mélangez les odeurs et parfois les saveurs.

Un four multifonction. Il dispose de plusieurs modes de cuisson : convection naturelle, chaleur tournante, ventilateur… L’avantage est que vous pouvez cuire sur deux étages en même temps sans mélange de saveur, les aliments cuisent de façon homogène et le four chauffe rapidement. L’inconvénient est le bruit assez fort du ventilateur.

2. Le mode d’alimentation

C’est-à-dire, comment voulez-vous que votre four soit alimenté ? à l’électricité ou au gaz naturel ?

L’alimentation au gaz a l’avantage de permettre au four d’atteindre de grands degrés de température assez rapidement, mais l’inconvénient de la possibilité d’une fuite de gaz.

L’alimentation électrique représente l’avantage d’un grand choix de cuissons, mais l’inconvénient d’être chère à la facture et la possibilité d’une coupure.

3. Le mode de nettoyage

– Le nettoyage manuel. Vous relevez les manches, vous munissez de gants, de produits ménagers et de beaucoup de force et de patience pour nettoyer votre four.

Le nettoyage automatique. C’est votre four qui s’occupera lui-même de se nettoyer. Bien sur, de temps en temps, vous devriez nettoyer quelques tâches récalcitrantes, mais ce sera moins fréquent et moins fatigant. Le problème est que le four doit atteindre une certaine température pour faire fondre graisse et sucre, ce qui peut faire grimper en flèche votre facture d’électricité.

4. La technologie supplémentaire

– Le thermostat électronique pour régler votre température au degré près.

Les programmes de cuisson intégrés

– La chaleur tournante

– L’option Booster qui vous permettra de réduire le temps de cuisson

La porte froide pour vous protéger contre les risques de brulure

5. La capacité

On parle ici des dimensions de votre four, celles-ci sont déterminées non seulement pas l’espace dont vous disposez dans votre cuisine (on ne peut pas avoir un très grand four dans une toute petite cuisine) mais aussi par les besoins de votre famille (vous n’achèterez pas un très grand four, qui coûte très cher, si vous habitez seul).

Laisser un commentaire

faites-livrer-ou-faites-vous-livrer-du-chocolat-au-meilleur-prix
Faites livrer ou faites-vous livrer du chocolat au meilleur prix !
5 choses qu’il faut absolument savoir sur les œufs !
Envolez-vous le temps d’un week-end pour goûter les spécialités antillaises
Comment bien servir un plateau de fromages ?
5 bonnes raisons d’avoir un autocuiseur
soupe-melon-menthe
Soupe de melon à la menthe
Recette cœur au chocolat pour la saint valentin
Osez les plats aphrodisiaques, recettes des ravioles du Royans et escalopes de volailles aux Truffes
Achat du Cookéo Connect
Cookeo Connect : mon avis sur ce multicuiseur connecté
friteuse sans huile Philips HD9220
Mon avis sur la friteuse sans huile Philips HD9220
J’ai testé pour vous … le pain maison
Faire son propre yaourt, la solution pour bien manger ?
Comment faire manger des légumes à vos enfants ?
Le sans gluten, un régime miracle ?
La bonne technique pour préparer des sushis
Décoration de gâteau et d’entremets : Comment tempérer le chocolat